samedi 2 mars 2013

lièvre de mars


Of an unkyndly march - John Heywood, 1562

Édition de 1867, d’après l’édition de 1562

This lyke marche, as lyke as I am a march hare.
March is not so lyke marche fréend : I would it ware.
Though shap of the March hare show not in thee,
Yet hast thou the marche hares mad propertee

Édition de 1906

This like March ? as like I am March hare.
March is not so like March, friend; I would it were.
Though shape of the March hare show not in thee
Yet hast thou the March hare’s mad property.

Traduction de Mme de K (tes commentaires sont les bienvenus !)

Sur un mois de mars peu clément
Est-ce que ça ressemble à mars ? autant que je ressemble au lièvre de mars.
Mars ne ressemble pas à mars, mon ami ; mais j'aimerais bien.
Bien que je ne voie rien en toi qui ressemble au lièvre de mars,
Tu sembles aussi fou que lui.

(c'est quoi l'illustration ? clique sur l'image kamarade)

8 commentaires:

  1. pas besoin de cliquer sur l'illustration. Elle est de ce pauvre illustrateur torturé par l'auteur d'Alice au pays des merveilles. Le thé du chapelier fou.

    RépondreSupprimer
  2. […] “What did they live on”, said Alice, who always took a great interest in questions of eatings and drinking.
    “They lived on treacle,” said the Dormouse, after thinking a minute or two.
    “They couldn't have done that, you know,” Alice gently remarked. “They’d have been ill.”
    “So they were,” said the Dormouse ; “very ill.”
    Alice tried a little to fancy to herself what such an extraordinary way of living would be like, but it puzzled her too much, so she went on :
    “But why did they live at the bottom of a well ?”
    “Take some more tea,” the March Hare said to Alice, very earnestly. […]

    RépondreSupprimer
  3. Une tasse toute propre toute propre... et un joyeux non-anniversaire à vous !

    (j'aime bien la version Disney...)
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Sandrine >> John Tenniel aurait été torturé par Lewis Carroll ? tu attises ma curiosité !

    Mime >> treacle = mélasse (j'ai été obligée de chercher... ;-) )

    Miss Tortue >> je ne connais pas le dessin animé de Disney... comme quoi mon éducation n'est pas parfaite...

    RépondreSupprimer
  5. ah, tiens, un moment, je croyais que tu t'étais mise au Yiddish. Mais comme j'initie mes élèves à cette langue, plus rien ne me semble impossible.

    RépondreSupprimer
  6. Zoë >> je vois tes oreilles blanches qui dépassent !

    Ariana >> déjà j'essaie de me mettre au breton... c'est super dur mais j'ai une motivation ! alors que pour le yiddish, tu m'excuseras, mais la motivation... ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ben moi, je rêve d'apprendre le yiddish. Déjà, la musique, les chansons m'émeuvent au plus haut point, et puis les nouvelles d'Isaac Bashevis Singer sont des bijoux traduits, je crois qu'en yiddish ça doit être fantastique.
    J'avais un disque d'Alice au pays de merveilles que j'écoutais enfant, avec des extraits de Casse-Noisette. J'aimais bien le chat et son sourire malgré la peur qu'il me procurait.

    RépondreSupprimer