mardi 19 mars 2013

Laure Albin Guillot

La dame fait l'objet d'une expo au musée du Jeu de Paume à Paris, et d'une vidéo sur le site de Télérama.

Trop classique la dame disent-ils... 


Mais ses micrographies ne sont pas si classiques !


J'aime les micrographies, remember ?

(et si tu trouves qu'il y a trop de photos d'hommes nus sur ce blog, c'est que tu es un garçon)


10 commentaires:

  1. Non, c'est que je suis une femme qui aime les petits coussins d'amour, un homme qui prend soin de son ventre en le remplissant me rassure plus qu'un qui fait de la muscu pour avoir l'air d'une plaque de chocolat, c'est que je suis impressionnable comme fille et j'ai peur d'un type qui pourrait me briser en me serrant dans ses bras !!

    RépondreSupprimer
  2. Luc >> j'ai mis un temps avant de te comprendre ;-)

    Sandrine >> mais il y a une différence entre admirer la plastique et serrer dans ses bras !

    RépondreSupprimer
  3. Tu ne dis pas que c'est un bourgeon de frêne et que la photo a été prise en 1930. Et ça , c'est capital comme info. Une fois qu'on sait ça, le regard change. Enfin, le mien toujours.
    Je n'ai rien contre les hommes à poil, avec ou sans tablette de chocolat. Ce qui va dans le sens de ta logique. :D

    RépondreSupprimer
  4. Berthoise >> ah oui, tu as raison, je manque de précision ! (et donc tu confirmes que tu es bien une fille... ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ouiiiiii, encore des hommes nus... j'aime bien; c'est quand même plus agréable à regarder qu'une voiture ou une "pin-up" (oui, je sais, ça fait un peu vieillot), non?? Quant à y mettre les mains... pourquoi pas?
    Allez, faut que je bosse au lieu de me laisser détourner du droit chemin par madame de K.!

    RépondreSupprimer
  6. reviens MarieNeige ! j'en ai un autre !

    RépondreSupprimer
  7. Son travail manque un petit peu de cohérence. Il y avait moyen de mettre en parallèle un nu masculin avec une micrographie d'un gland de chêne plutôt qu'un bourgeon de frêne ...

    RépondreSupprimer
  8. très juste ! vous êtes un fin critique monsieur Chocapic !

    RépondreSupprimer
  9. Les hommes nus sans tête me font un peu peur, autant que les femmes nues qui vendent des pâtes, de l'huile de moteur... Cela se trouve, il a une tête affreuse.
    hein, si ça se trouve...

    RépondreSupprimer